Thomas Le Colleter
Thomas Le Colleter

Travail sur le texte poétique

Normalien, agrégé de lettres modernes et docteur en littérature comparée, Thomas Le Colleter est également titulaire de trois DEM, en piano (CRR de Lyon, dans la classe d’Hervé Billaut), accompagnement au piano (CRR de Rueil-Malmaison, dans la classe d’Angéline Pondepeyre), et Histoire de la musique (CRR de Paris, dans la classe de Corinne Schneider).

Spécialiste des relations entre musique et poésie, il est l’auteur d’une thèse de doctorat soutenue en Sorbonne et consacrée à l’influence de la musique dans l’œuvre de trois poètes majeurs du siècle dernier (Federico García Lorca, Pierre Jean Jouve et Giorgio Caproni). L’ouvrage a paru au printemps 2019 aux éditions Classiques Garnier sous le titre La matière ensorcelée. Ses recherches universitaires portent plus généralement sur les liens entre musique et littérature dans l’espace européen aux XIXe et XXe siècles. Parmi la quinzaine d’articles scientifiques dont il est l’auteur, il a notamment travaillé sur les représentations de Monteverdi, Mozart, Beethoven, Wagner, Ravel, Alban Berg, dans la poésie française, italienne et espagnole du XXe siècle. Il intervient régulièrement dans des colloques musico-littéraires.

Il enseigne la littérature et la philosophie en classes préparatoires au lycée Marcelin Berthelot (Saint-Maur-des-Fossés) et dirige deux ateliers musicaux à Sciences Po Paris dont l’un, en collaboration avec la soprano Anne Constantin, est consacré à la mélodie française et l’autre au romantisme allemand.